9 choses à savoir sur l’Audi e-tron GT

Les terrasses ont rouvert ! C'est le moment d'impressionner vos amis avec neuf infos sur l'e-tron GT

| Le 27 mai 2021 |

7

La différence visuelle entre la version « de base » et la RS est infime

Alors oui, les modèles RS ne sont pas aussi ostentatoires que ceux de M Motorsport ou AMG. Mais au moins les badges RS ont toujours été apposés sur des voitures ciselées, sublimes et super musclées (oui, on a vérifié, même le RSQ8 répond à tous ces critères).

Pour ce qui est de la ligne, l’e-tron GT ne déroge pas à la règle, elle est sublime ! Mais objectivement la RS ne se démarque pas tant que ça de l’e-tron GT « classique ». Tout comme la version standard, elle accueille de grosses jantes sous ses épaules très, très larges, et elle ne se différencie que par son badge et un peu plus de puissance. Même à bord, oubliez les marques de sportivité et la profusion d’Alcantara. Il y en a juste sur le volant, le haut de l’instrumentation et les contreportes.

On ne critique pas le style de l’une ou de l’autre, on dit simplement que le badge RS semble ici à peu près aussi hors-sujet que l’appellation Turbo sur les Taycan. Peut-être qu’à l’image du F-150 Lightning, qui passe du pick-up V8 à un pick-up 100 % électrique, on doit accepter que l’ère de l’électrification nous vole aussi les appellations historiques pour en faire… autre-chose.

Articles associés