L’Audi TT RS restylé veut manger de la Supra

Le cinq-cylindres n’a pas dit son dernier mot

La rédaction | Le 6 février 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Le marché des « petites » voitures de sport est en pleine ébullition : entre la Porsche 718, l’Alpine A110, les BMW Z4 et M2 ou la Toyota Supra, cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu autant de façons de dépenser intelligemment 60 ou 70 000 euros. Il était donc temps pour Audi de rafraîchir son TT RS.

Ce dernier, toujours disponible en coupé ou en roadster, hérite à son tour des retouches apportées l’année dernière au reste de la gamme. Et si le légendaire cinq-cylindres ne gagne pas en puissance, ses 400 ch en font toujours la terreur de la catégorie puisque la toute récente Toyota Supra se contente par exemple de 340 ch.

Le TT RS propose donc toujours des performances hors norme : 0 à 100 km/h en 3,7 s (et encore, la fiche technique est sans doute un peu pessimiste), et une vitesse de pointe bridée à 250 km/h. La transmission Quattro et la boîte S Tronic à double embrayage et set rapports sont bien sûr toujours de la partie, de même que tout l’éventail des modes de conduite au cas où vous ne trouveriez pas encore la suspension assez raide.

Cette mise à jour est avant tout cosmétique. « Le TT RS n’a jamais été aussi viril » se réjouit Audi. Si, si, regardez bien, les écopes latérales du bouclier avant ont été légèrement redessinées et de nouvelles ouïes apparaissent sous les feux arrière. L’accastillage troque le chrome pour le noir laqué, mais c’est surtout le nouvel aileron arrière fixe que l’on remarquera.

Rien de neuf à bord hormis quelques inserts colorés optionnels et un système infotainment modernisé. On vous avait prévenus que c’était subtil.

Les tarifs n’ont pas encore été annoncés mais ne devraient guère s’éloigner des quelque 75 000 euros réclamés par la mouture précédente (+ 3 000 euros pour le roadster). La sonorité légendaire du cinq-cylindres et les perfs de supercar auraient-elles une chance de vous faire hésiter face à une Alpine A110 ou une Toyota Supra ?

Articles associés

Plus d'articles