La Jaguar Vision GT SV est « la voiture de course virtuelle ultime »

Disponible en 2021 sur toutes les bonnes Playstation

La rédaction | Le 17 décembre 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Voici la dernière-née d’une looongue lignée d’hypercars fantasmatiques dessinées exclusivement pour Gran Turismo, les « Vision GT. » Mais si elle vous dit quelque chose, c’est normal : la Jaguar Vision Gran Turismo SV est un développement de la Vision Gran Turismo Coupe de l’année dernière. Elle arrivera dans la franchise en 2021. GT Sport ou le futur GT7, cela reste à voir.

L’objectif, selon Jaguar, était de créer « la voiture de course d’endurance virtuelle ultime« , même si la marque en a aussi concocté une maquette grandeur nature. Cette auto « rend hommage à ses illustres ancêtres » telles la Type C, la Type D, la XJR-9 et la XJR-14. Les designers ont aussi tenu compte des retours récoltés en ligne, sur les forums et dans les commentaires de vidéos, pour « déterminer exactement comment optimiser la Vision GT SV. »

Dans le jeu, cette carrosserie élancée est en composite ultraléger. Dessous, on trouve quatre moteurs électriques, un pour chaque roue (un de plus que sur la Vision GT Coupe, qui n’en avait qu’un seul sur l’essieu avant), pour un total de 1 903 ch et 3 360 Nm. Le 0 à 100 km/h est annoncé en 1,65 s. Heureusement pour votre estomac que vous serez dans votre salon. La vitesse de pointe ? 410 km/h. Mouais

Affublée d’un immense aileron actif à dérives latérales inspiré de ses aïeules du groupe C– des voitures bien réelles, celles-là…–, la Vision GT SV atteint 5,54 m de long, le gabarit d’une Rolls-Royce Ghost. C’est 9 cm de plus que la Vision GT Coupe, sur un empattement identique de 2,72 m.

La Vision GT SV a beau être virtuelle, Jaguar a développé son profil aérodynamique avec les mêmes outils logiciels qu’elle utilise pour peaufiner ses monoplaces de Formule E. De même, ce sont de vrais ingénieurs qui ont sorti leur calculette pour les caractéristiques du groupe motopropulseur, et ont par exemple émis l’idée d’une batterie refroidie à l’azote liquide.

Hélas, seuls les gamers profiteront de tout ce travail. Mais si ça peut donner des idées à Jaguar pour un vrai retour en sport automobile

 

 

Articles associés