Lamborghini a produit l’Huracán deux fois plus vite que la Gallardo

Mais l’Urus est de loin le best-seller de la marque

La rédaction | Le 15 octobre 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

La 14 022e Lamborghini Huracán vient de sortir des chaînes de Sant’Agata, et figurez-vous que c’est un petit événement. Pourquoi ? Tout simplement parce que ce chiffre correspond à la production totale de sa devancière la Gallardo, mais en moitié moins de temps.

Il a en effet fallu dix ans à Lamborghini pour construire toutes ces Gallardo, entre 2003 et 2013, mais seulement cinq ans pour produire autant d’Huracán. Et comme chacun le sait, plus de V10 = plus de bonheur.

Ce total inclut toutes les variantes, des coupé et Spyder « de base » aux Performante, en passant par les LP580-2 et la nouvelle Evo. La 14 022e voiture était une Huracán Evo coupé Grigio Titans, apparemment destinée au marché coréen.

Plus globalement, Lamborghini a annoncé avoir livré 4 553 voitures au cours du premier semestre 2019, soit presque le double de sa production sur la même période en 2018. Parmi celles-ci, 1 211 étaient des Húracan et 649 des Aventador. Les 2 693 restantes sont logiquement des Urus (Uri ?), ce qui signifie que le SUV représente déjà près de 60 % de la production de la marque, manifestement en voie de porschisation avancée (ce qui est loin d’être une mauvaise nouvelle, d’autant que les Italiens ne semblent pas encore avoir été contaminés par la fièvre électrique).

Articles associés

Plus d'articles