Mercedes remplace l’AMG GT S… par une AMG GT

Les anciennes AMG GT et GTS cèdent la place à une unique entrée de gamme GT plus puissante

La rédaction | Le 31 juillet 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

« Allô oui bonjour, je voudrais vous acheter une AMG GT, s’il vous plaît.

Mais avec plaisir. Laquelle prendrez-vous ? La GT Coupé, la GT Roadster, la GT S Coupé, la GT S Roadster, la GT C Coupé, la GT C Roadster, la GT R Coupé, la GT R Roadster, la GT R Pro ou la GT R Black Series ? Allô ?… Allô ? »

Il faut bien avouer que la gamme de l’AMG GT commençait à devenir un peu touffue. Alors, après avoir frappé un grand coup tout en haut avec la nouvelle Black Series, Mercedes s’est décidé à resserrer les rangs, en commençant par le bas.

Résultat, les anciennes GT et GT S sont remplacées au catalogue par une seule version GT. On n’y perd pas au change puisque cette nouvelle mouture voit son V8 4.0 biturbo passer à 530 ch, contre 476 pour l’ancienne GT et et 522 pour feu la GT S. L’équipement est enrichi par la même occasion avec un différentiel autobloquant piloté électroniquement, des freins composite, une batterie lithium-ion et l’arrivée du mode Race réservé jusqu’alors aux GT C et GT R.

L’amortissement piloté AMG Ride Control est également au programme, mais il faudra toujours mettre la main à la poche pour profiter en sus des roues arrière directrices (de série à partir de la GT C, en option sur l’ancienne GT S).

Cette nouvelle GT fera son arrivée en concession en novembre et pourrait en outre s’avérer une bonne affaire. En effet, si l’on ne connaît pour l’instant que les tarifs allemands (119 080 € pour le coupé, 130 680 € pour le Roadster), ceux-ci sont très similaires à ceux de l’ancienne GT standard malgré une puissance désormais supérieure à la GT S.

Visuellement, pas de restylage à proprement parler mais un nouveau pack Night Edition (en photo ci-dessus) comprenant un pavillon en fibre de carbone sur le coupé, une capote noire sur le roadster, avec des feux et une calandre assombris, tout comme l’accastillage et la finition intérieure. Alors, heureux ?

 

 

Articles associés

Plus d'articles