Le Volkswagen ID.6 est un SUV sept places chinois

30 cm plus long que l'ID.4, le nouveau vaisseau amiral de la gamme électrique Volkswagen est réservé à la Chine. Pour l'instant ?

| Le 20 avril 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Il y a maintenant l’ID.3, l’ID.4, et l’ID.6. Oui, il y a un trou, mais il devrait être comblé sous peu par une variante « coupé » de l’ID.4. Comme son nom ne l’indique pas, cet ID.6 offre jusqu’à 7 places.

De toute la gamme électrique ID, c’est le plus gros à ce jour avec ses 4,88 m de long, soit 30 cm de plus qu’un ID.4 et 8 cm de plus qu’un Touareg. Il est pour l’instant réservé uniquement au marché chinois. L’ID.6 est disponible en deux roues motrices (un moteur sur l’essieu arrière) ou quatre roues motrices (un moteur par essieu). Les batteries ont une capacité de 58 ou 77 kWh pour une puissance allant jusqu’à 305 ch, et une autonomie comprise entre 436 et 588 km.

Il existe en deux versions, X et Crozz, dont les carrosseries diffèrent légèrement pour donner au second un look plus baroudeur. Toutes deux seront disponibles en configuration cinq ou sept places grâce un empattement de 2,97 m (20 cm de plus qu’un ID.4).

Avec l’ID.6, Volkswagen démontre toute la flexibilité de sa plateforme MEB – qui accueille l’ID.3 et l’ID.4 mais aussi l’Audi Q4 e-tron et le Skoda Enyaq –, aussi bien en termes de dimensions que de marché puisque l’ID.6 sera commercialisé et produit sous cette forme exclusivement en Chine. Apparemment, poser une nouvelle carrosserie sur cette base « skateboard » serait presque aussi simple que de changer la coque d’un Nokia 3310 (presque).

Mercedes venant de lancer son propre SUV sept places 100 % électrique en Europe avec l’EQB, il serait étonnant que Volkswagen ne s’aligne pas. Mais à choisir une bétaillère électrique, on attend surtout l’ID. Buzz, remake sur batterie du légendaire Combi…

Articles associés