« The Hoonifox » est la nouvelle voiture de Ken Block

Pour son Gymkhana XI, Ken Block dévoile une nouvelle Ford Mustang mutante à quatre roues motrices

La rédaction | Le 4 mai 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Il faut plus qu’une pandémie mondiale pour freiner la créativité de Ken Block. Après s’être demandé au volant de quoi il allait réduire d’innocents pneus en fumée pour sa prochaine vidéo Gymkhana, le plus célèbre drifteur du monde a choisi. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, veuillez accueillir la Hoonifox.

Comme son nom l’indique plus ou moins, cette énième Ford frankensteinisée par Hoonigan Racing est basée sur la troisième génération de Mustang (1979-1993), dite « Fox body ». Voyez cette dernière comme la mal-aimée de la dynastie ; c’est un peu à la Mustang ce que la 996 est à la Porsche 911. Pour bodybuilder sa monture du futur Gymkhana XI, Ken Block a fait appel à l’homme derrière la nouvelle Batmobile, Ash Thorp.

Comme sur la précédente Mustang (65) Hoonicorn, les voies ont été copieusement élargies, le dessus des ailes percé d’ouïes façon WRC, il y a une énorme prise d’air sur le capot, une autre sur le toit, un aileron de Nascar hypertrophié, des persiennes sur la glace arrière, des échappements latéraux comme en IMSA le long des bas de caisse…

Ce qui anime ce monstre tout droit sorti des années 80 ? Excellente question. Le projet venant tout juste de débuter – la voiture n’existe encore qu’à travers cette poignée de rendus 3D ultraréalistes –, le choix du moteur n’a pas encore été arrêté. Ce ne sont pas les options qui manquent sur le papier : le même V8 Roush atmosphérique que sur la Hoonicorn, le V6 biturbo des Ford GT et F-150 Raptor, ou pourquoi pas un moteur électrique comme sur la nouvelle Mustang Mach-E

Quelle que soit la solution retenue, elle sera associée à une transmission intégrale de rallye. Comme Ken l’a prouvé (contrairement à Audi…), quatre roues motrices ne riment pas forcément avec ennui : ça peut aussi se traduire par encore plus de fumée…

« Je tiens absolument à construire la Hoonifox, souligne Ken. Et à tourner une vidéo Gymkhana avec. La version des années 80, à la Miami Vice. À Miami, d’ailleurs. Voilà ma liste de souhaits en ce moment ! »

On en saura plus très vite sur la nouvelle voiture de Ken Block. En attendant, vous pouvez redécouvrir ce dont sont capables les précédentes ICI ou ICI.

 

 

Articles associés