Officiel : la C63 AMG passe au 4 cylindres hybride

AMG confirme l'arrivée imminente d'une C63 hybride rechargeable de plus de 600 ch, d'une GT 4 portes de plus de 800 ch et de modèles 100 % électriques. Chaud devant !

La rédaction | Le 31 mars 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Cette fois, ça y est, AMG se lance dans l’électrification de sa gamme. La rumeur allait bon train depuis quelques années, c’est maintenant officiellement officiel : la prochaine C63, ennemie jurée de la BMW M3, arrivera dans quelques mois avec une motorisation hybride associant un quatre-cylindres turbo à un moteur électrique, pour un total de plus de 600 ch transmis aux quatre roues. Oui, ça fait beaucoup de choses à digérer d’un coup. Tout laisse à penser qu’elle sera largement plus performante que la C63 V8 actuelle, mais aussi nettement plus lourde.

Ce n’est pas tout. La partie électrique de cet attelage, qui comprend un moteur pouvant atteindre 204 ch et 320 Nm sur l’essieu arrière, une boîte à deux rapports et un différentiel piloté électroniquement, pourra aussi être associée à un V8 4.0. Cette combinaison, qui devrait développer plus de 800 ch, sera bientôt étrennée par l’AMG GT 73 4 portes.

Et ce n’est toujours pas fini : 2021 marquera aussi la naissance du premier modèle AMG 100 % électrique, basé sur la nouvelle EQS, avec tout une famille d’AMG EQ dans les cartons derrière. Cela voudra dire plus de puissance, une suspension plus ferme, des freins renforcés, une présentation extérieure et intérieure encanaillée. Et un travail sur la bande-son qui s’annonce comme le plus grand défi des sportives électriques sur le plan émotionnel.

Du côté des hybrides, AMG contrebalance l’inconvénient de la prise de poids en soulignant que le positionnement du module hybride (environ 200 kg avec la batterie) directement sur l’essieu arrière améliorera la répartition des masses, mais aussi la réactivité puisqu’il se trouvera en aval de la boîte automatique 9 rapports, sans oublier l’efficacité de la régénération au freinage. La répartition du couple sera bien sûr typée propulsion mais en fonction de l’adhérence, les deux moteurs, thermique et électrique, pourront aussi entraîner le train avant.

Comme vous l’aurez sans doute deviné, le quatre-cylindres sera basé sur le 2.0 turbo (M139 pour les intimes) de la virulente AMG A45, mais il sera monté longitudinalement, et encore plus puissant : environ 450 ch, ce qui permettra à la C63 de battre le record de rendement déjà établi par sa petite sœur. Ajoutez à ça un moteur électrique de plus de 200 ch et vous dépassez sans problème les 600 ch. Sur une Classe C. Miam.

Ceci avec une réponse à l’accélérateur qui s’annonce fulgurante et encore plus fine que celle d’un bloc atmosphérique puisqu’en plus du moteur électrique, la C63 sera aussi la première Mercedes à hériter d’un turbocompresseur électrique, emprunté selon la marque au MGU-H de la Formule 1 de Lewis Hamilton ainsi qu’à la future AMG One. Vous pensiez que Mercedes avait enterré son projet d’hypercar à moteur de F1 ? Eh non : on nous assure que les premiers exemplaires de série seront livrés à leurs (très patients) propriétaires d’ici la fin de l’année.

AMG promet aussi des avancées décisives sur la batterie. Là aussi grâce au savoir-faire accumulé en F1 depuis une décennie, les ingénieurs d’Affalterbach ont conçu un module de 89 kg, 400 V et 6,1 kWh, avec un refroidissement liquide (14 l) pour chacune des 560 cellules. Cela permet de maintenir la température de batterie en permanence à 45°C, même en maltraitant l’accélérateur et les freins, ce qui est crucial pour des cycles de charge/décharge rapides sans baisse de performance. On pourra rouler en mode 100 % électrique jusqu’à 130 km/h mais jamais très longtemps : on est chez AMG et la priorité reste la performance. Libre à vous ensuite d’exploiter cette dernière comme bon vous semble via les modes de conduite, de Comfort à Race en passant par Sport et Sport+.

On aura forcément un pincement au cœur en repensant aux fabuleux V8 AMG et en lisant la ligne « poids » de la fiche technique, mais les autres chiffres vont certainement donner le tournis. Le match s’annonce plus passionnant que jamais entre cette nouvelle C63 électrifiée et une BMW M3 qui préfère encore sublimer une recette ancestrale…

Articles associés