Le nouveau Mercedes GLA est arrivé

La deuxième génération du plus petit des SUV Mercedes prend de la hauteur

La rédaction | Le 11 décembre 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

Selon Mercedes, ceci porte à huit le nombre de voitures dans la gamme compacte de la marque. Tilt, on a fini par trouver le huitième : la Classe A Berline à empattement long qui sévit en Chine. Mais tout de même, huit voitures différentes sur cette plate-forme de traction à moteur transversal, ça commence à faire.

Enorme succès commercial, le premier Mercedes GLA était plus ou moins une Classe A en tenue de randonnée, moins typé SUV que la plupart de ses rivaux. Même s’il culmine 10 cm plus haut, le deuxième du nom reste plutôt timoré dans le genre, avec une silhouette monospacisante qui lui donnerait presque des airs de Classe B All-Terrain. Mercedes a tout prévu : pour ceux qui préfèrent le registre cubique et baroudeur, le nouveau GLB sera juste à côté en concession.

Mercedes souligne cependant les qualités hors-piste du nouveau venu, qui disposera toujours de versions intégrales avec un pack Off-Road en série. Rassurez-vous, les skis de protection visibles sur les photos sont factices. D’ailleurs si un jour vous voyez des traces de boue sur un GLA, prévenez-nous…

1 cm plus court que son prédécesseur (4,41 m), le nouveau GLA est cependant 10 cm plus haut, 3 cm plus large, sur un empattement allongé de 3 cm. Il en profite logiquement pour améliorer toutes ses cotes d’habitabilité et son sens pratique, avec désormais en option une banquette désormais coulissante sur 14 cm et des dossiers arrière inclinables, comme chez la concurrence.

La technologie progresse également avec la même planche de bord tout-écran et la même interface MBUX que sur toutes les Mercedes qui finissent en A ou en B. L’instrumentation numérique et l’écran central font respectivement 7 et 7 pouces en entrée de gamme, 7 et 10 pouces ensuite puis 10 et 10 pouces sur les versions hautes.

Mercedes n’a pour l’instant dévoilé le GLA qu’en deux versions. La tête d’affiche est un AMG GLA 35, paré de l’incontournable calandre AMG à ailettes verticales et animé par le 2.0 turbo 306 ch qui correspond à son matricule. Grâce à une boîte double embrayage à huit rapports et quatre roues motrices, il s’affranchit du 0 à 100 km/h en 5,1 s. Il y a même une télémétrie embarquée en option. Avec ça, nul doute que ce GLA 35 va faire fureur chez les amateurs de track days.

Plus représentatif de la gamme à venir, Mercedes a aussi présenté le GLA 200 dont le 1.3 (un quatre-cylindres, dont deux sont désactivables) développe 163 ch et 250 Nm vers les seules roues avant, via une boîte à double embrayage et sept rapports.

Ne vous éloignez pas trop, on aura le temps d’en apprendre davantage avant le lancement au printemps 2020, et le début d’un match à couteaux tirés avec l’Audi Q3 et le BMW X1.

Articles associés

Plus d'articles