La Tesla Model S cabriolet d’Ares Design est… intéressante

Le carrossier Ares Design a transformé la Model S en découvrable à deux portes, et c'est de la belle ouvrage

La rédaction | Le 21 janvier 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

De la Projetto Uno à la S1 en passant par la Lalique Spyder, Ares Design n’a pas chômé ces deux dernières années. Mais tandis qu’il se faisait un nom, le carrossier italien fondé par l’ancien PDG de Lotus Dany Bahar n’a pas oublié son projet de Tesla Model S découvrable. Voici le résultat.

Sans même parler d’obtenir une silhouette harmonieuse, amputer une berline de deux portes et de son toit n’est techniquement pas une mince affaire. Ares assure avoir « préservé l’intégrité structurelle de la Tesla en renforçant le châssis sur les flancs et sous l’habitacle. »

L’auto semble plus courte qu’une Model S standard mais Ares ne mentionne pas de modification de l’empattement. Cet air trapu est donc peut-être une simple illusion d’optique liée aux portières plus longues. Portières qui donnent accès à un intérieur intégralement garni de cuir blancs aux accents orange.

Notez qu’il ne s’agit plus d’une biplace comme prévu à l’origine mais d’une 2+2, malgré la nécessité de loger la capote en toile entre les sièges avant et le coffre. Pour faire bonne mesure, la Model S profite de jantes et d’un kit carrosserie spécifiques. Le tout est plutôt équilibré visuellement. Peut-être moins que le projet de Model S Shooting Brake de Niels van Roij, mais ça reste plus réjouissant qu’une Model S corbillard

Ares ne s’étend pas sur les détails techniques ou les performances. On ne connaîtra donc pas la masse de tous ces renforts structurels (qui viendrait s’ajouter aux quelque 2,3 t de la voiture de série), ni son effet sur les accélérations et l’autonomie qui ont fait la légende de la Model S depuis une décennie. Le prix de cet exemplaire unique est lui aussi inconnu.

C’est bien joli tout ça mais ce qu’on attend maintenant, c’est la Tesla Roadster, la vraie

 

Articles associés