Le Lamborghini Urus se fâche tout vert chez 1016 Industries

Le préparateur américain a imaginé un Urus inspiré du Frelon Vert. Veuillez accueillir... The Green Urnet

La rédaction | Le 8 mars 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Si vous l’avez vu, vous serez probablement d’accord pour dire que le remake du Frelon Vert (Green Hornet) de 2011 n’était pas une réussite, Michel Gondry ou pas. Ce constat s’applique-t-il aussi à ce Lamborghini Urus lourdement modifié et ouvertement inspiré du justicier masqué ? On vous laisse juger.

Car 1016 Industries, le préparateur de Miami à l’origine de cette chose avec un certain Harrison Woodruff, l’a baptisée The Green Urnet. Le mauvais calembour, passe encore (on serait mal placés pour se moquer…). Mais depuis le feuilleton radio des années 30, la voiture du Frelon Vert s’est toujours appelée Black Beauty (« la Belle Berthe » en VF,  ne cherchez même pas…). Et elle était… noire, indépendamment du fait que c’était une berline Chrysler Imperial de 1965 dans sa dernière incarnation.

« L’Urnet », lui, est gris, même si cette nuance a été élaborée spécialement pour lui. 1016 Industries a associé cette livrée à un kit large en fibre de carbone verte, aux reflets changeants. On y trouve une lame avant, un capot (qui paraît bizarrement ajusté sur les photos), des jupes latérales et des extensions d’aile, un diffuseur arrière et non pas un, mais deux becquets de hayon.

Bien sûr, le V8 4.0 biturbo du groupe Volkswagen a eu droit à sa reprogrammation réglementaire, ainsi qu’à un échappement signé Voodoo Industries qui portent sa puissance de 650 à 800 ch. Ah, et il crache des flammes, aussi, ce qui est toujours une bonne nouvelle quand c’est volontaire.

L’habitacle profite apparemment d’inserts en carbone dans la même veine, et d’un ciel de toit étoilé façon Rolls-Royce.

Quitte à explorer les limites du bon goût avec un Urus préparé, vous pouvez aussi aller jeter un œil sur les propositions de Hennessey, Novitec, Abt ou Manhart.

Articles associés