Dites bonjour à la nouvelle Audi A3 Berline

La même, avec une malle

La rédaction | Le 21 avril 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

Voici une compacte premium tricorps qui assume d’être une berline. Jusqu’à le préciser dans son nom au cas où…  Avec tous ces « coupés quatre portes », on n’était plus habitué. Quelques semaines après la présentation de la cinq portes au non-salon de Genève, c’est en effet au tour de l’A3 Berline de faire son retour sur la quatrième génération de la compacte Audi.

Destinée avant tout à la Chine et aux Etats-Unis, l’Audi A3 Berline reste très proche techniquement de sa sœur à hayon (Sportback, dans le jargon d’Ingolstadt), dont elle partage l’empattement. Si celui-ci est inchangé depuis la précédente génération, la nouvelle Berline est légèrement plus imposante que sa devancière avec 4,50 m de long (+ 4 cm), 1,82 m de large (+ 2 cm) et 1,43 m de haut (+ 1 cm). 15 cm plus longue qu’une A3 Sportback, elle conserve sa silhouette de bébé A4, un peu trapue mais presque rassérénante face aux minauderies d’un CLA ou d’une BMW Série 2 Gran Coupé.

Audi promet une meilleure garde au toit à l’avant grâce à des siège implantés plus bas. Le coffre ne bouge pas d’un iota par rapport à l’ancienne A3 Berline : 425 l, soit 45 l de plus que la version à hayon… mais sans hayon. C’est vous qui voyez. Et puisque vous posez la question, l’A4 propose quant à elle 480 l pour 4,73 m de long.

La planche de bord est identique à celle de la nouvelle A3 Sportback : aérateurs attenants à la casquette d’instrumentation façon Lamborghini, commandes plus traditionnelles que sur ses cousines de chez Volkswagen, Seat et Skoda. Comprendre de bonnes vieilles molettes de clim qui tombent sous la main sans regarder, et non d’horripilants boutons tactiles et autres touch bars.

Les moteurs seront sans surprise identiques à ceux de la Sportback, avec au lancement un 3 cylindres essence 1.0 de 110 ch (30 TFSI), un 4 cylindres 1.5 de 150 ch (35 TFSI) et un 2.5 Diesel de 150 ch (35 TDI). Tous sont disponibles avec une boîte manuelle à six rapports ou une S Tronic à sept rapports. Cette dernière est associée à une hybridation légère sur les deux moteurs essence.

Les commandes ouvriront fin avril à partir de 29 750 € pour l’A3 Berline 35 TFSI, soit 550 € de plus qu’une A3 Sportback à moteur égal. Malle ou hayon : telle est la question…

Articles associés