Voici le Jaguar F-Pace restylé

Désormais beau dehors ET dedans, le SUV Jaguar revient en force avec de nouveaux 6 cylindres en ligne et une version hybride de 404 ch

La rédaction | Le 15 septembre 2020 |

En savoir plus à ce sujet :

C’est l’heure du restylage pour le Jaguar F-Pace, présenté il y a tout juste cinq ans. Il a désormais « une présence plus affirmée« , promet Jaguar. Non pas que ce beau brin de SUV en avait particulièrement besoin, mais il est vrai que cette calandre subtilement élargie (avec des mailles en forme diamant), ces boucliers redessinés, ces nouveaux feux arrière et cette signature lumineuse avant revue lui donnent un petit coup de frais bienvenu. Notez le capot qui s’étend désormais jusqu’à la calandre : même la F-Type n’a pas eu droit à pareil égard pour son lifting.

Sous le capot, on retrouve les 4 cylindres 2.0 Ingenium : un essence de 250 ch, et deux Diesel de 163 et 204 ch. Plus haut dans la gamme, le F-Pace repart pour ainsi dire d’une feuille blanche en héritant des motorisations étrennées par ses cousins Land Rover : les 6 cylindres en ligne 3.0 essence de 400 ch et Diesel de 300 ch à la place des anciens V6, ainsi qu’un attelage hybride rechargeable associant un 2.0 de 300 ch et un moteur électrique de 143 ch, pour 404 ch et 640 Nm cumulés. Capable de rouler 53 km en mode électrique, cette version P400e devient aussi, avec un 0 à 100 km/h en 5,3 s, le F-Pace le plus véloce en attendant le SVR restylé et son probable V8 à compresseur. Toutes ces motorisations vont de pair avec une boîte automatique à huit rapports et une transmission intégrale. Par ailleurs, toutes les motorisations thermiques hormis le 4 cylindres essence profitent d’un alterno-démarreur 48 V.

Voilà pour les chiffres. Maintenant, grimpons à bord.

Comme celui de la XE, l’habitacle du F-Pace manquait cruellement de cachet à ses débuts. Face à un Porsche Macan, un Audi Q5 ou un BMW X3, ça ne pardonne pas… Jaguar en a tiré les conséquences et cette deuxième mouture est méconnaissable à l’intérieur. La console centrale accueille ainsi un bel écran tactile de 11,4 pouces (contre 10 auparavant) annoncé trois fois plus brillant, dans un cadre en magnésium. Et ce sans sacrifier la platine de climatisation physique, merci bien. Cette dalle donne accès au nouveau système infotainment maison Pivi Pro, déjà vu sur les derniers Land Rover et l’I-Pace. L’instrumentation numérique gagne elle aussi en lisibilité, tandis que l’horripilant sélecteur de boîte rotatif cède la place à une commande traditionnelle bien large gainée de cuir. On note aussi l’apparition d’un volant plus tulipé.

Que demander de plus ? Plein de choses : des mises à jour à distance, un système de réduction active des bruits de roulement en plus de celle des bruits moteur, un ionisateur d’air, une alerte si un cycliste ou une voiture se présente au moment où l’on s’apprête à sortir, ou encore un arsenal de caméras permettant de reconstituer une vue de dessus ou une perspective en 3D de la voiture pour mieux la situer pendant les manœuvres délicates… Cette fois, Jaguar n’a rien laissé au hasard.

Le F-Pace restylé est d’ores et déjà commercialisé à partir de 54 940 €.

 

Articles associés

Plus d'articles