Une édition limitée Reims pour la Jaguar XE

Habillée en French Racing Blue, mais réservée au marché britannique

La rédaction | Le 12 décembre 2019 |

En savoir plus à ce sujet :

En 1954, Ken Wharton et Peter Whitehead ont piloté une Jaguar Type D à 169 km/h de moyenne pendant 2 019 km. Ce faisant, la belle anglaise s’est emparée de sa première victoire aux 12 Heures de Reims.

65 ans plus tard, Jaguar célèbre cette journée épique avec une série spéciale. De la nouvelle F-Type, peut-être ? Non. Ce ne sera pas non plus un SUV ou une voiture électrique, si cela peut vous rassurer. C’est la XE, la plus humble berline de la marque, qui se chargera de cet hommage.

Evidemment, à côté d’une F-Type, elle ne paie pas de mine mais elle reste l’une des familiales les plus recommandables du marché pour ceux qui aiment conduire. Dommage que cela ne suffise pas à détourner plus de monde des sempiternelles BMW Série 3, Mercedes Classe C et Audi A4. Est-ce que cette peinture French Racing Blue, vue précédemment sur les mémorables XKR-S et XFR-S, pourrait en faire changer d’avis ?

Sans doute plus que le moteur, un 2.0 essence de 250 ch performant mais sans grand relief (pourquoi pas un V8 ? Il y en avait un tout prêt). Le tout est accastillé de noir, jantes 19 pouces incluses, et a assurément fort belle allure.

Seulement 200 XE Reims Edition seront produites, même si cette voiture est présentée comme la première d’une série d’éditions limitées qui viendront régulièrement égayer la gamme courante à l’avenir. Ah, et rebouchez le champagne, ces XE tout de bleu vêtues seront toutes destinées au Royaume-Uni.

Articles associés