La prochaine Mini se montre

Mini dévoile les premières images de sa future Hatch, et les grandes lignes de sa gamme à venir. Au menu, un nouveau SUV urbain et... un monospace !?

La rédaction | Le 3 novembre 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Sous sa forme actuelle, la Mini a fêté en 2021 ses sept ans. Un âge canonique pour une voiture de nos jours, même s’il fait doucement rigoler la Fiat 500 née en 2007… La retraite approche donc, et la marque a dévoilé les premières images de sa remplaçante. Bien évidemment sous un épais camouflage pour le moment, histoire de faire durer le plaisir.

Difficile donc de s’épancher sur les différences vis-à-vis du modèle actuel. On note la nouvelle signature lumineuse, qui délaisse les « angel eyes » et leur cercle de LED pour un bloc optique divisé horizontalement en deux parties. Le pare-brise est manifestement plus incliné. Et le porte-à-faux avant aurait-il été légèrement raboté ? Si oui, cela fera plaisir à tous ceux qui reprochaient au modèle actuel son pif proéminent, à défaut de remettre les roues vraiment aux quatre coins comme sous le crayon d’Alec Issigonis puis Frank Stephenson.

Ce qui est officiel, c’est que la prochaine Mini trois portes « (Hatch ») sera toujours disponible avec des moteurs thermiques et électriques à son lancement, qui devrait intervenir en 2023. La marque a déjà confirmé qu’elle ne lancerait plus de nouveau modèle à moteur thermique après 2025. Elle n’a pas fait allusion pour l’instant au renouvellement de la carrosserie cinq portes, mais tout le monde sait que la Mini est infiniment plus cool en trois portes.

Le cabriolet sera quant à lui toujours de la partie. Il arrivera en 2025, on ne sait pas encore avec quel(s) moteur(s).

Mini, c’est désormais bien plus que la Hatch. La marque a officialisé l’arrivée d’un tout nouveau modèle, un SUV urbain électrique, construit en Chine avec les autres Mini à batterie.

Pour lui faire de la place, le Countryman va (encore…) grandir pour basculer définitivement du côté des SUV dits « compacts ». La troisième génération arrivera en 2023 avec des motorisations thermiques et hybrides. Ce nouveau Countryman sera la première Mini construite en Allemagne, dans l’usine BMW de Leipzig, au côté de son cousin le Série 2 Active Tourer.

Enfin, Mini a annoncé plancher sur le développement d’un « nouveau concept de véhicule » qui « répondra aux souhaits de nombreux clients à la recherche de plus d’espace et de confort, et d’une modularité accrue. » Autrement dit quelque chose qui devrait furieusement ressembler au concept Urbanaut de 2020. Si on nous avait dit que c’est Mini qui réinventerait le monospace…

Articles associés