Ceci est l’Audi A6 e-tron Concept

La marque a d'ores et déjà confirmé qu'elle arriverait en série en 2023, pourquoi pas avec une version RS

La rédaction | Le 19 avril 2021 |

En savoir plus à ce sujet :

Non, la Ford Mondeo n’est pas déjà de retour. Vous avez sous les yeux l’Audi A6 e-tron Concept, une bien belle berline avec sa poupe fuyante, ses épaules marquées et son regard perçant. Sans oublier un éclairage LED révolutionnaire qui peut être utilisé comme projecteur à l’avant (les designers Audi ont même créé un jeu vidéo dédié) ou pour créer une signature lumineuse personnalisée à l’arrière (évitez quand même les grossièretés, merci).

Mais la meilleure nouvelle concernant ce concept, c’est surtout qu’il arrivera en concession, à peu près tel quel, dès 2023. D’ici-là, il lui aura certainement poussé des poignées des portes et de vrais rétroviseurs (les rétroviseurs-caméras devraient heureusement rester en option, comme sur l’e-tron), mais tout est plus ou moins déjà là.

L’A6 e-tron Concept est aussi le premier aperçu que nous donne le groupe Volkswagen de sa nouvelle plate-forme électrique PPE (Premium Platform Electric), même si ce sera un Q6 e-tron qui l’étrennera en série, juste avant le prochain Porsche Macan électrique. Cette nouvelle base technique s’intercalera entre la plate-forme MEB (celle des Volkswagen ID.3, ID. 4, Skoda Enyaq et Audi Q4) et la J1 des plus sportives et plus exclusives Porsche Taycan et Audi e-tron GT. Vous suivez ?

L’A6 e-tron deviendra donc l’alter ego électrique des A6 et A7, avec un gabarit très similaire – le concept fait 4,96 m de long pour 1,44 m de haut et 1,96 m de large, mais la carrure du modèle de série devrait être un peu moins imposante – et une silhouette fastback proche de la seconde. Audi promet une autonomie pouvant atteindre 700 km, et un 0 à 100 km/h en moins de 7 s en entrée de gamme. Si les « petites » A6 e-tron seront des propulsions (un moteur électrique sur l’essieu arrière), ce concept préfigure les versions hautes avec ses 476 ch et 800 Nm, Audi promettant un 0 à 100 km/h en moins de 4 s en série.

Et ça, c’est en attendant une éventuelle RS6 e-tron. Audi n’a rien confirmé mais lorsqu’on leur a demandé, ils se montrés étonnamment enthousiaste à l’idée que nous fassions des plans sur la comète. Peut-être pour tâter le terrain ? Une chose est sûre, l’arrivée de l’A6 e-tron ne signifiera pas la fin de l’A6 tout court, et la marque compte bien faire cohabiter les deux modèles en bonne intelligence. Pour l’instant…

Articles associés