Audi RS e-tron GT vs BMW M5 CS

640 ch, 200 000 €. Une RS électrique d'un côté, une M tout ce qu'il y a de plus thermique de l'autre. Le grand remplacement a-t-il vraiment commencé ?

Stephen DOBIE • Niels de GEYER | Le 1 juin 2021 |

4

Bon, on roule ?

D’accord. Restons dans l’Audi. Chapeau aux ingénieurs d’être parvenus à déplacer tant de poids avec tant de vitesse et d’agilité. Bien sûr, cette RS a droit au nec plus ultra des technologies châssis maison, dont des roues arrière directrices, un autobloquant arrière et un antiroulis actif qui allègent virtuellement l’e-tron GT de quelques quintaux, mais ça n’en reste pas moins extrêmement impressionnant.

Et extrêmement brutal. Actionnez le launch control et vous passerez de 0 à 100 km/h en à peine plus de trois secondes. Certes, c’est une de plus que la nouvelle Tesla Model S Plaid, mais en pratique, je peux vous assurer que ça ne m’a pas effleuré l’esprit. À vrai dire, deux départs arrêtés successifs au volant de la RS GT – un pour étalonner le launch control, le second pour confirmer que c’était vraiment arrivé – ont suffi à me faire oublier où j’habite pendant dix minutes. Je ne crois pas avoir vraiment envie d’accélérer plus fort. Et encore moins besoin.

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés