Audi RS e-tron GT vs BMW M5 CS

640 ch, 200 000 €. Une RS électrique d'un côté, une M tout ce qu'il y a de plus thermique de l'autre. Le grand remplacement a-t-il vraiment commencé ?

Stephen DOBIE • Niels de GEYER | Le 1 juin 2021 |

1

Il dit qu’il voit pas le rapport…

Certes, ces deux voitures ne partagent pas la même philosophie. L’une est une icône historique des superberlines dont tous les curseurs ont été remontés au maximum. L’autre est une électrique fraîchement débarquée en concession avec des velléités de grand tourisme. Il n’en reste pas moins qu’on a ici deux grandes berlines allemandes de sport fortes de 600 ch et des brouettes, avec quatre roues motrices, capables de passer de 0 à 100 km/h en 3 s. Voyez ça comme un reboot du duel ancestral entre les divisions M et RS.

À gauche, la nouvelle BMW M5 CS, qui reprend le V8 4.4 biturbo de la M5 standard mais gonflé à 635 ch, ce qui en fait la BMW M la plus puissante de l’histoire. Des panneaux de carrosserie en carbone, des baquets carbone empruntés à la nouvelle M3 et des freins carbone-céramique de série permettent de gagner 70 kg pour descendre à 1 825 kg.

À droite, l’Audi RS e-tron GT. La riposte d’Audi à la Tesla Model S et à la Porsche Taycan, dans sa version la plus vigoureuse à ce jour : un moteur sur chaque essieu, une batterie de 93 kWh et jusqu’à 646 ch cumulés avec l’overboost. Sur le papier, ses 2 347 kg feraient passer la M5 pour une ballerine mais cette masse équivalente à celle d’un Land Rover Discovery ne se ressent ni visuellement, ni sur la route.

En savoir plus à ce sujet :

Articles associés